CRH&co : L’économie de partage

Dis-moi ce que tu partages, je te dirai qui tu es…

L’économie. En voilà un mot qui peut en effrayer quelques-uns. Parfois connoté négativement dans certains milieux, il faut cependant bien avoir en tête que l’économie n’est pas forcément le capitalisme à outrance ou de la recherche maladive du profit. Étymologiquement, l’économie est l’art de bien administrer une maison, de gérer les biens d’une personne, puis par extension d’un pays. Et là où ça devient carrément génial, c’est de coupler « collaborative » à « économie ». Cela se traduit sémantiquement par « l’art de bien administrer une maison en travaillant ensemble ». Il suffit donc de transposer à l’échelle nationale, voire mondiale. Waouh, trop de la balle ! Dans ce cas, toute une palette d’alternatives s’offre à nous et nous pourrons dès lors éviter la catastrophe en arrêtant de consommer massivement comme si les ressources étaient infinies. C’est plutôt rassurant, non ? Et oui, l’économie collaborative (ou économie de partage) semble être une des clés pour vivre dans un monde plus solidaire. Si vous devez abattre un arbre chez vous et que vous n’avez pas de tronçonneuse, empruntez celle de votre voisin plutôt que d‘en acheter une neuve. Vous économiserez de l’argent, vous gaspillerez moins et vous gagnerez en contact humain. Et pour couronner le tout, le partage ne se limite pas au matériel. Didier Court  nous confiait : « Le partage des expériences, des compétences de chacun et chacune favorise la croissance de l’intelligence collective ». Mais que demande le peuple ?

Pour le visionner ou le télécharger, cliquez sur le lien ci-dessous :

https://issuu.com/coordination-crh/docs/crh_co_juilletaout2017_final_acbcdd49518230

 

septembre 5, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.